Le sentiment d'injustice et les enfants

Mis à jour : août 25

16h15, retour de l'école : "tu sais, ils ont dit que la gourde que tu m'avais achetée, et ben, elle est moche et ils ont dit qu'elle ne sert à rien...".


Vous aussi, vous avez déjà ressenti cette émotion ingrate que procure un sentiment d'injustice ?


Et oui, le sentiment d'injustice et la tolérance, cela s'apprend à tout âge. Alors cap sur ce grand sentiment d'injustice et sur ces histoires qui vont permettre de mieux l'entourer.



Petit détour vers la psychologie de l'enfant : jusque vers 6-7 ans, l’enfant se représente le monde de manière très égocentrée : il n'est pas encore armé pour se mettre à la place de l’autre. De plus, l'interprétation de ce qui est juste et ce qui ne l'est pas est également très liée à notre fonctionnement émotionnel.


Alors, qu'est-ce qui se cache en réalité derrière un sentiment d'injustice ?

-L'écho à une souffrance ancienne : certaines situations dans la vie d'un enfant (ou d'un adulte) se répètent et viennent renforcer une croyance (mes copains (puis mes collègues) trouvent que je ne suis pas "cool").


-Le lien avec le symbolique : ce n'est pas ce que l'on possède (une gourde / ma tasse ou mon travail) qui est critiqué mais mon être tout entier.


-Le sentiment que quelque chose est imposé de manière arbitraire : lorsque nous n'avons pas toutes les pièces du puzzle, nous ne comprenons pas l'ensemble du problème. Il en va de même pour nos enfants. La clé ? Leur expliquer tout le contexte d'une décision. -Des enjeux familiaux : habitués aux jeux de pouvoir, l'enfant peut comprendre qu'il y a nécessairement une victime et un bourreau.


Très bien, et maintenant qu'on sait tout ça, qu'est-ce qu'on en fait ?


Et bien on en parle...On enregistre des histoires pour évoquer le sujet avec les enfants, on leur raconte nos propres sentiments d'injustice, on se confie à eux, on évoque les grands problèmes du monde et on apprend à déjouer le juste de l'injuste.




Les histoires qu'on vous recommande :


Aquarium

Un aquarium comme une cour de récréation où s’expriment, sans retenu, la cruauté et la vanité.











Complètement Zébré

La savane est en folie ! Les rayures n'ont plus la cote chez les zèbres, désormais ils broutent habillés de ronpetipatapons et en tarabiscotins. Raoul est prêt à tout pour être dans le coup mais suivre la mode est un jeu trop compliqué pour un zèbre rêveur.Raoul est-il une fashion victim ? Suivre la mode à tout prix est un phénomène qui touche aussi les enfants… Le sujet transposé dans la savane est drôle et peut désamorcer la course au shopping…







L'envahisseur

21h27 : on est envahis. Il faut que je passe à l’action. Vivez avec Stella l’arrivée, dans sa maison, d’un petit frère, et le sentiment d'injustice qui va avec.







Tralala

Ceci est l’histoire de Tralala, le plus petit des oiseaux. Tralala chante chaque matin depuis l’aube des temps. Il est si insignifiant que personne ne fait attention à lui. Le seul matin où il n’a pas chanté, le jour ne s’est pas levé. Depuis, tout le monde le connaît. Mais que s’est-il passé pour que la valse du jour et de la nuit soit ainsi suspendue ?








Le monde bleu & la planète rose

Dans le monde bleu des garçons, il y a le cartable, le square, le vélo. Sur la planète rose des filles, il y a l'école, la trousse, la piscine. C'est bien joli tout ça, mais franchement pas facile à vivre... Livre réalisé avec la contribution de la mairie d'Aubervilliers.










Jérôme, Amédée & les girafes

L’ours Jérôme pense être une girafe, mais celles-ci ne sont pas de son avis. Sauf que, pas de doute pour les ours : Jérôme n’est pas un ours, mais bien une girafe !






29 vues
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter Icône sociale

@ Story Enjoy, all rights reserved